Les trésors d'Elodieriana

Hors de l'ordinaire dites-vous?

21 avril 2005

Antananarivo

Charité bien ordonnée commence par soi-même. Avant que je ne m'aventure à aller parler des endroits que j'ai visité ou visiterai, je ferais mieux de parler d'où je viens sinon je vais me faire taper sur les doigts. photo_089

Antananarivo, ville des milles, perchée sur plus de 1000 mètres d'altitude et entouré de douzes collines jadis symbole de la puissance de la royauté malgache.

Antananarivo, ville des milles, au milieu d'une Grande île nommée Madagascar. Oui, car elle est plus grande que la France.  Oui, car pour faire le tour de l'île, c'est comme voyager au Canada d'est en ouest...enfin presque.

À Antananarivo, c'est la ville où a régné nos rois et reines. Le palais, Rova, incendié en 1995, trône encore à hauteur de 1500 mètres, dépourvu de toit mais dont les murs en pierres s'ejectent dans le ciel pour montrer le seul apparat que le Rova peut démontrer pour marquer sa présence. Seul apparat car il ne reste plus que 4 murs et des ruines. Depuis 10 ans, la reconstruction s'amorce à pas de tortue. photo_096

Mais il n'y a pas que cela à Antananarivo, la mentalité, le mode de vie mérite un détour. Antananarivo, la ville des milles, à cause du nombre d'habitants...mais de nos jours, à cause des voitures. Combien de fois dois-je klaxonner pour un parcours de 5 kms à cause d'un taxi qui bloque le passage? Ville des milles, même pour la technologie, il y a de tout là-bas. Voyageur averti, pas de soucis, le roaming existe, amenez votre téléphone portable. Besoin d'envoyer un email? Allez au quartier des affaires à Antaninarenina, à la poste vous y trouverez une connection pas chère quoique un peu lente. Tant qu'à faire, vous y trouverez le quartier des bijoutiers pakistanais et les banques. Avec une carte Visa Or, on peut retirer de l'argent dans tous les guichets.  C'est un passage obligé pour bien se préparer à diverses aventures.

Descendez par la suite à Analakely, aux Arcades sur l'Avenue de l'indépendance. Avec un peu de patience, vous le longerez à pied. Ca vaut la peine, une fois dans votre vie de se faire assiéger par des mendiants et des marchands. Mais aux arcades, il y a plusieurs charmants boutiques et bureaux, ainsi que des salons de thés et restaurants chics mais bon marché. Il faut absolument passer un midi au O! Poivre Vert, à l'Hotel de France et finir la soirée par un goûter aux glaces chez Honey! Succulents! Les meilleurs au monde.

Pour la nuit, cette fois, prenez la voiture. Moins d'embouteillages et plus sécuritaire. Allez à Tsaralalàna, ne serait-ce que pour voir l'effervescence du commerce de la nuit. Vous resterez bouche bée devant tout ce spectacle.  Si vous désirez danser au rythme du Salegy, faites un détour au Caveau. photo_320

Finissez ensuite le séjour par une visite au Zoo de Tsimbazaza, il est très bien fait et on peut voir la diversité de Madagascar du Nord au Sud.

Quelques adresses utiles:
La maison du tourisme
Air Madagascar (mais desservie également par Air France et Corsair)
Les hotels (je vous conseille Sakamanga ou Jean Laborde)
Le restaurant O! Poivre Vert
Si vous avez le temps, les parcs et réserves naturelles.

Bon voyage!

Trouvé par elodieriana à 14:11 - Chroniques Voyages - Pirates [0] - Permalien [#]

Pirates

Voler un trésor